Rapport sur le développement humain 2013 – Nuestro Norte es el Sur?

Le Programme des Nations Unies pour le Développement vient de publier sont rapport 2013. Cette année, il est intitulé “L’essor du Sud”. Je l’ai parcouru avec l’oeil urbain.

HDR2013_FR_sm

La petite boussole pointant vers le Sud me rappelle le slogan de la chaîne vénézuélienne pan-latino qu’on capte ici (Telesur): “Nuestro Norte es el Sur”

Suivent deux petits morceaux choisis, le reste est à lire sur: http://www.undp.org/content/undp/fr/home/librarypage/hdr/human-development-report-2013/

A lire page 69:

Quoi qu’il en soit, la hausse des revenus ne contribue pas nécessairement au bien-être des personnes. Ainsi, les populations des grandes villes bénéficient généralement d’un revenu par habitant élevé, mais elles souffrent également d’indices de criminalité, de pollution et d’embouteillages importants. Dans les zones rurales, les ménages agricoles peuvent voir leurs revenus augmenter, mais ils manquent d’écoles ou de centres de santé. Les conditions initiales ont une influence majeure sur le rythme de développement actuel et à venir des pays. Néanmois, celles-ci sont importantes mais d’autres facteurs entrent également en compte.

En fait, les liens entre croissance économique et développement humain se sont rompus à plusieurs reprises. Le Rapport sur le développement huamin 1996 a identifié six types de croissance malvenue: la croissance du nombre de personnes sans emploi, qui n’augmente pas les chances d’accéder à un emploi; la croissance impitoyable, qui s’accompagne d’une hausse des inégalités; la croissance sans voix, qui prive les communautés les plus vulnérables du droit de participation; la croissance sans racines, qui applique des modèles inappropriés pris ailleurs; et la croissance sans avenir, qui repose sur une exploitation effrénée des ressources environnementales.

A cette lecture, je me suis fait deux réflexions:

1. quels sont maintenant les liens entre croissance économique et développement urbain? Ce lien est-il également rompu?;

2. J’ai beau recompter, je ne lis que 5 types de croissance malvenue. Il reste que leur point est tout à fait juste et qu’il date de 1996. 17 ans. Les pauvres doivent se sentir comme des Cassandre à chaque rapport.

A lire page 91 – le maire de New york Michael Bloomberg en guest star: Pourquoi la ville de New York s’est tournée vers les pays du Sud à la recherche de conseils sur les politiques de lutte contre la pauvreté

6gd193

Je vois que je ne suis pas seule à penser que nos sources d’inspiration pour les politiques de la ville peuvent s’étendre au pays en voie de développement.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s